4.8 C
Paris
dimanche, novembre 28, 2021

Biphosphonates et soins dentaires : que faut-il savoir ?

Les biphosphonates sont connus pour leur action dans le traitement de nombreuses pathologies osseuses. Leur efficacité contre les divers maux dentaires a été prouvée depuis bien des années. Cependant, avant de démarrer un traitement dentaire à base de ces molécules, il importe que vous soyez parfaitement informé à leur propos. Voici tout ce qu’il y a à savoir sur l’utilisation des biphosphonates dans les traitements dentaires.

Biphosphonates : à propos

Les biphosphonates sont des molécules utilisées dans le traitement des pathologies osseuses malignes ou non et caractérisés par une croissance de la résorption osseuse. Ils agissent comme des ralentisseurs du remodelage des os, inhibant l’activité ostéoclastique. Les biphosphonates sont souvent utilisés dans les cas d’ostéoporose et de métastase osseuses.

Leur fonctionnement consiste à se déguiser en pyrophosphate présent dans les os pour freiner le fonctionnement des ostéoclastes. Mutuelle Cap Vert est un site sur lequel vous en apprendrez plus sur l’action de ces molécules. À noter que dans les années 1800, ils servaient d’inhibiteurs contre la corrosion, mais étaient aussi utilisés dans plusieurs industries. Il faut attendre les années 1960 pour assister à leurs premières utilisations dans le domaine médical. Elles sont de deux sortes : les biphosphonates azotés et les biphosphonates non azotés.

Quel est le mode d’action des biphosphonates ?

L’action principale des biphosphonates non azotés consiste à rendre les ostéoclastes non hydrolysables. Pour ce faire, ils s’incrustent dans la formation de leur molécule d’ATP, les empêchant ainsi d’intervenir dans le métabolisme cellulaire. Ce blocage va conduire à l’apoptose des ostéoclastes.

Les biphosphonates azotés quant à elles, empêchent la formation de farnesyl pyrophosphate (FPP) et de geranyl géranyl pyrophosphate (GGPP). Pour ce faire, ils agissent sur la voie de l’acide mévalonique. Cela leur permet d’arrêter la prénylation des protéines, un facteur essentiel au fonctionnement des ostéoclastes. Tout comme dans le précédent cas, on assistera à l’apoptose de ces dernières.

Quels sont les modes d’administrations des biphosphonates ?

Les biphosphonates peuvent être administrés de deux différentes façons. Soit par voie entérale dans les cas d’affection bénigne ou par intraveineuse pour celles qui sont malignes. Chaque molécule de biphosphonates possède sa voie d’administration indépendamment du fait qu’elle soit azotée ou non azotée.

Pour exemple, l’Alendronate azoté s’ingère par os alors que la Zénodronate elle-même azotée s’administre par intraveineuse. Par ailleurs, il est à noter que les biphosphonates azotés sont beaucoup plus efficaces sur les ostéoclastes que celles non azotées.

Quels sont les risques liés à un traitement dentaire par biphosphonates ?

Le plus gros risque lié à un traitement dentaire par biphosphonates concerne la survenue d’une ostéonécrose de la mâchoire (ONM). Encore appelée nécrose de l’os de la mâchoire, c’est une complication osseuse généralement causée par une infection touchant l’os autour des dents et des mâchoires. Ce n’est pas une complication très récurrente, mais qui peut se produire lors de la prise de médicaments.

Le mal peut provenir du type de médicament, de la durée du traitement ou encore d’un autre problème médical. C’est pour cela qu’il est fortement recommandé de prévenir votre médecin de vos problèmes de santé et des traitements que vous suivez. Cela équivaut aussi bien pour le dentiste que votre chirurgien ou tout autre spécialiste que vous consultez pour un traitement nécessitant des biphosphonates.

Comment limiter les risques liés à l’utilisation des biphosphonates ?

Mis à part le fait d’informer votre médecin de votre situation médicale, certains éléments peuvent vous aider à limiter les risques d’ONM. Le tout premier, c’est l’État de votre dentition. Plus cette dernière sera saine, moins vous risquerez de souffrir d’ostéonécrose de la mâchoire. Par dentition saine, on entend bien dépourvue de carie, d’infection, de blessures ou de maladies parodontales. Vous devez vous assurer de ce facteur aussi bien avant que pendant votre traitement.

Avant que ce dernier ne commence, vous devriez procéder à un examen bucco-dentaire pour éliminer toutes les petites imperfections présentes. Ce bilan devra impérativement se faire avant que ne débutent les premières prescriptions liées au traitement. De même, lorsque vous l’aurez commencé, il faudra garder de bonnes habitudes hygiéniques. Vous devrez régulièrement surveiller votre santé bucco-dentaire et avoir une alimentation plus saine.

Quels sont les effets indésirables liés à la prise de biphosphonates ?

Bien que l’ONM reste le problème le plus important lié à l’utilisation des biphosphonates, d’autres effets indésirables peuvent être ressentis. Certains patients se plaignent par exemple des gastro-intestinaux avec des nausées et de l’anorexie. D’autres souffrent de céphalées ou de douleurs musculaires. Vous avez également des personnes qui présentent des signes d’ostéomalacie, de leucopénies ou d’hypocalcémies transitoires. Il faut noter que la majorité de ces maux disparaissent dès que vous arrêtez le traitement.

Toutefois, si vous présentez une inflammation de votre muqueuse gingivale ou d’autres sensations désagréables, n’hésitez pas à contacter votre médecin. De même, avant d’arrêter votre traitement, vous devez prendre le temps d’en discuter avec lui, quelle qu’en soit la raison.

En conclusion, retenez que les biphosphonates fonctionnent par inhibition de l’action des ostéoclastes. Leur utilisation présente des risques assez faibles, mais bien existants. Il est impératif que vous ayez une bonne hygiène alimentaire et bucco-dentaire avant et pendant votre traitement.

Related Articles

Quelle marque fait de grandes tailles ?

Nombreux sont les modèles qui s’inscrivent dans des démarches inclusives et proposent des collections qui correspondent à tous les types de corps. Il existe...

Biphosphonates et soins dentaires : que faut-il savoir ?

Les biphosphonates sont connus pour leur action dans le traitement de nombreuses pathologies osseuses. Leur efficacité contre les divers maux dentaires a été prouvée...

Quelles sont les activités habituellement proposées en crèche ?

La crèche est un établissement destiné à accueillir et à accompagner les enfants de tous les âges. Elle présente plusieurs atouts. Au nombre de...

Latest Articles

Quelle marque fait de grandes tailles ?

Nombreux sont les modèles qui s’inscrivent dans des démarches inclusives et proposent des collections qui correspondent à tous les types de corps. Il existe...

Biphosphonates et soins dentaires : que faut-il savoir ?

Les biphosphonates sont connus pour leur action dans le traitement de nombreuses pathologies osseuses. Leur efficacité contre les divers maux dentaires a été prouvée...

Quelles sont les activités habituellement proposées en crèche ?

La crèche est un établissement destiné à accueillir et à accompagner les enfants de tous les âges. Elle présente plusieurs atouts. Au nombre de...

Comment entretenir une cuisine noir mat ? Avis

La cuisine constitue l’une des pièces de la maison qui demandent un entretien particulier. Cela est particulièrement important lorsqu’elle est noir mat. En effet,...

Les Bonnes raisons d’opter pour une livraison de fruits au bureau !

La consommation de fruits offre d’innombrables avantages pour la santé. Pourtant, il n’est pas toujours évident de respecter la quantité journalière des 5 fruits...