2.8 C
Paris
vendredi, décembre 2, 2022

L’essentiel à savoir sur le CBGA

Aviez-vous déjà entendu parler du CBGA ? Comme le CBD, le CBGA est aussi une substance extraite de la plante communément appelée chanvre. En réalité, il s’agit d’un cannabinoïde dont le rôle dans la biosynthèse est inimaginable.

Moins connue que le cannabidiol sous ses nombreuses formules, cette substance du chanvre est en effet le précurseur de tous les autres extraits de la fameuse plante aux multiples vertus. Cet article aborde l’essentiel à savoir sur le CBGA.

CBGA : qu’est-ce que c’est ?

L’acide cannabigerolique ou encore CBGA est l’une des plus rares substances contenues dans le cannabis. Cet acide est en réalité d’une très petite quantité, mais qui assure le plus grand rôle dans la survie de la plante. En d’autres termes, c’est la substance qui permet d’obtenir tous les autres extraits qui participent à plusieurs fins thérapeutiques (les fleurs, la résine, la graine, etc.). C’est pourquoi il est important d’en savoir plus sur le CBGA pour connaitre ses sources, ses effets et ses bienfaits sur la santé.

En réalité, un métabolisme est créé grâce à cet acide contenu dans le cannabis. Le CBGA se transforme en CBD, en THC et aussi en CBG (cannabigerol). Le CBG n’apparait qu’en petite quantité et est donc qualifié de cannabinoïde mineur. À l’origine de cette chaine de transformation, le CBGA est considéré comme la mère des cannabinoïdes. Son extraction requiert ainsi des travaux spécifiques afin que l’acide cannabigérolique ne se transforme pas et ne contienne pas d’autres substances.

Les effets du CBGA

De prime abord, l’acide cannabigérolique n’a aucun effet psychoactif. Concrètement, plusieurs chercheurs ont mené des études diverses sur cette substance et ses effets sont multiples sur les corps humains. Comme le CBD, cette substance a des effets analgésiques et anti-inflammatoires. Il agit par le biais des récepteurs CB1 sur le cerveau et sur le système nerveux central. C’est le CBGA qui active les récepteurs du système endocannabinoïde. Pour ce qui concerne les effets secondaires, rien n’a été encore révélé, mais les recherches doivent encore être approfondies.

Les bienfaits de l’acide cannabigérolique

Si l’extraction du CBGA malgré sa faible quantité est aujourd’hui une activité à laquelle les chercheurs se prêtent, c’est bien sûr parce qu’il renferme plusieurs vertus. Comme la résine, l’huile et les fleurs de CBD ont des effets thérapeutiques sur la santé humaine et même parfois sur certains animaux, l’acide cannabigérolique en a encore plus.

Le CBGA pour les maladies cardiovasculaires

De prime abord, chez les personnes atteintes du diabète, c’est l’enzyme aldose réductase qui provoque le stress oxydatif. Ce stresse causé, conduit alors à plusieurs pathologies, notamment les maladies cardiovasculaires. Le CBGA lutte donc contre les probables complications et autres. En réalité, cet acide empêche la naissance des enzymes créateurs du stress oxydatif. Il s’agit là des résultats d’une étude scientifique in vitro réalisée en 2018.

Le CBGA créateur de métabolisme

Les résultats d’une étude menée en 2019 ont permis de savoir que l’acide cannabigérolique augmente ou stimule le métabolisme chez l’homme. Il s’agit essentiellement des lipides qui grâce au CBGA ne sont pas accumulés de façon nuisible pour créer des pathologies. Le CBGA active les proliférateurs de peroxysomes qui régulent le métabolisme et le stockage des tissus adipeux.

Le CBGA lutte contre le cancer du côlon

Après de nombreuses études menées, il a été révélé aussi que cet extrait de la plante de cannabis lutte contre les cellules cancéreuses, en particulier celles du côlon. Mieux, il les détruit et anéantit la prolifération de ces cellules. C’est ainsi une alternative prometteuse pour accompagner le traitement des personnes atteintes du cancer du côlon.

Le CBGA pour les crises d’épilepsie

Certes, le CBD étend ses vertus jusqu’à la lutte contre les crises d’épilepsie. Alors, ne soyez pas étonné d’entendre que le CBGA est également une alternative dans ce sens. En réalité, plusieurs chercheurs ont même affirmé que le CBGA contribue plus efficacement dans la lutte contre cette pathologie, notamment chez l’enfant, que le CBD.

Related Articles

Zoom sur les soupes préparées

La soupe est un plat très populaire. Elle est facile à préparer et peut être servie chaude ou froide. Elle est également riche en...

PAL et NTSC : quelles sont les différences ?

Vous avez sûrement déjà entendu parler des formats PAL et NTSC. Ils étaient généralement associés aux formats vidéo VHS de l’époque. PAL veut dire...

Meubler sa maison : les meubles incontournables pour aménager son salon

Indispensable pour le confort et la décoration, les meubles permettent de façonner le chez-soi à son image et l’agencer selon ses envies. Ils prennent...

Latest Articles

Zoom sur les soupes préparées

La soupe est un plat très populaire. Elle est facile à préparer et peut être servie chaude ou froide. Elle est également riche en...

PAL et NTSC : quelles sont les différences ?

Vous avez sûrement déjà entendu parler des formats PAL et NTSC. Ils étaient généralement associés aux formats vidéo VHS de l’époque. PAL veut dire...

Meubler sa maison : les meubles incontournables pour aménager son salon

Indispensable pour le confort et la décoration, les meubles permettent de façonner le chez-soi à son image et l’agencer selon ses envies. Ils prennent...

Comment trouver une famille d’accueil pour un ado qui part en séjour linguistique aux USA ?

Ça y est ! Vous avez tout planifié pour que vos enfants et adolescents puissent partir en séjour linguistique dans un autre pays… Les passeports...

Est ce que la chaleur dégagée par un radiateur électrique est plus agréable qu’un chauffage au gaz ?

Quand il s'agit de choisir un moyen de chauffage pour son chez-soi, plusieurs critères sont à prendre en compte, comme trouver le moyen de...