14.9 C
Paris
samedi, juin 15, 2024

Bardage façade : Prix des différents types

Entretenir une façade de maison au quotidien revient à lui donner un aspect attrayant. Pour réussir ce pari, les propriétaires ont souvent recours au bardage de façade. Ce dernier est réalisable sous plusieurs formats avec des tarifs variant selon le type. Zoom sur le bardage de façade à travers la mise en exergue des différents modèles, des prix et des avantages à en tirer.

Prix d’un bardage façade

Plusieurs prix sont proposés pour la réalisation d’un bardage de façade et ce, en fonction du type. Le tarif est la plupart du temps fixé relativement aux matières premières utilisées et de la méthode appliquée. Il est donc fréquent de constater des différences flagrantes entre les prix proposés d’un type de bardage façade à un autre.

En effet, les bardages bas de gamme se font en général à des prix variant entre 10 et 65 euros par m². Pour les travaux de qualité supérieure tels que les bardages moyen et haut de gamme, il faut prévoir une fourchette de prix se situant entre 66 et 200 euros par m².

Du revêtement de façade en bois

Le revêtement de façade en bois est l’une des formes de bardage les plus souvent réalisées. En effet, le bardage en bois est la technique la plus ancienne (traditionnelle) dans le milieu.

De même, il s’avère que c’est le type de bardage de façade le plus demandé et le plus facile à réaliser. Le bois offre à la façade un caractère très accueillant et une touche esthétique assez particulière.

La matière première pour faire du bardage en bois

Plusieurs éléments entrent en ligne de compte quand il s’agit de faire un bardage en bois. Bien évidemment, il est indispensable d’avoir du bois, mais pas n’importe lequel. Vous pouvez utiliser du bois massif pour faire votre bradage de façade.

Ce bois peut être d’origine étrangère comme locale. On distingue les types de bois suivants :

  • Le pin maritime ;
  • Le pin sylvestre ;
  • Le sapin ;
  • L’épicéa ;
  • Le cèdre rouge ;
  • Le mélèze ;
  • Le châtaignier ;
  • Le peuplier ;
  • L’ipé ;
  • Le teck.

Toutes ces catégories de bois peuvent servir à la réalisation d’un bardage de façade en bois. En effet, ces différents bois peuvent survivre à l’humidité puisqu’ils sont dotés de différentes caractéristiques.

Le choix du bois pour un bardage

Pour choisir le modèle de bois qui doit servir au bardage d’une façade, il est conseillé de tenir compte de certains aspects. Le mode d’exposition de la façade doit être le premier critère de choix.

En second lieu, il faut considérer le rôle à jouer par le bardage et son but. Ces éléments permettront de choisir le bois adapté et par ricochet de faire un bon investissement à long terme.

Par ailleurs, peu importe la nature du bois choisi, il est important que ce soit un bois certifié catégorie III. Il doit aussi correspondre aux normes DTU 41.2.

Avantages du bardage de façade en bois

Le bardage de façade en bois, comme il fut mentionné plus haut, est la forme la plus traditionnelle de bardage qui soit. Par ailleurs, c’est un type de bardage dont la réalisation ne nécessite que peu de tracasseries.

Il est facile à poser, pratique et offre une certaine esthétique à votre maison. Nombre de personnes l’adoptent rien que pour le charme qu’il confère à leur résidence. Il convient de rappeler que le bois reste un excellent isolant thermique.

Inconvénients du bardage de façade en bois

En dépit des nombreux avantages du bois, il est susceptible de subir quelques désagréments. En effet, c’est une matière qui ne résiste pas à l’assaut des insectes. Il en est de même avec les champignons. Pour ce faire, une façade réalisée avec ce type de matériau nécessite un entretien particulier.

Autrement, le bois se dégrade, devient très vulnérable, et ne sert plus d’isolant. Son côté esthétique prend également un grand coup.

Du revêtement de façade en métal et en acier

Il est question dans ce cas de figure de réaliser un revêtement ou bardage d’une façade avec des lames en aciers. Ce type de bardage est de nature technique et requiert beaucoup plus d’attention que celui en bois.

Aussi, il faudra être méticuleux dans le choix de la matière première. Les plus courantes sont : le zinc, l’aluminium, l’acier et le cuivre. Il faut le préciser, toutes ces matières ont des particularités qu’il vaut mieux connaitre avant de choisir.

Caractéristiques des matières premières en métal et en acier

L’acier est une matière hyper résistante et adaptée pour des façades dont le but est de protéger. Toutefois, il ne conserve pas son charme quand vient la corrosion. De plus, il est très peu malléable rendant ainsi sa pose plutôt complexe.

Par contre, l’aluminium tient tête à la rouille et se manipule simplement. Néanmoins, la grêle en est un ennemi redoutable. En fait, la plupart des matières premières servant à effectuer ce type d’ouvrage présentent quelques défauts. On en tire tout de même des avantages.

Avantages d’un bardage en acier ou en métal

Malgré les défauts des matériaux servant au bardage en métal, il existe plusieurs avantages à en faire. D’abord, ce type de bardage vous permet d’installer un écarteur thermique. Cette option a pour avantage de vous procurer au moins 25 % de service thermique.

Ensuite, il protège votre maison des intempéries. Vous serez par exemple à l’abri de l’humidité et des UV. Aussi, avec du métal vous ressentirez très peu le besoin de faire l’entretien de votre façade. Il est même possible de choisir parmi une infinité de finitions quand il s’agit du métal.

En termes de sécurité, le métal est une très bonne option. De plus, les innovations de ces dernières années ont permis de rendre le bardage en métal plus performant. Il est possible aujourd’hui de revêtir l’intérieur comme l’extérieur et d’y mettre un isolant.

Inconvénients du bradage en métal ou en acier

Tout matériau, malgré ses avantages, comporte des inconvénients. Le métal et l’acier n’échappent pas à cette règle. Véritable matière oxydable, le métal subit l’oxydation. Cette dernière désigne le résultat de l’action de l’air et de l’eau sur la surface du métal.

Ces deux éléments influent considérablement sur son aspect esthétique. Néanmoins, des solutions adéquates ont été trouvées depuis quelques années pour y remédier. Il s’agit en réalité d’une solution préventive à l’oxydation. Un entretien devra être rigoureusement fait pour que le métal conserve son aspect d’origine.

Du revêtement de façade en PVC

Le modèle en PVC est un type de bardage très accessible en termes de prix. Toutefois, le rapport qualité-prix ne s’évalue pas positivement sur le long terme. En effet, ce genre de bardage présente une faible résistance et se détériore avec le temps.

Méthode de réalisation de bardage en PVC

Pour rappel, le PVC n’est pas un matériau naturel. Cela dit, il est possible de faire des réalisations qui tendent à rassembler les matériaux d’ordre naturel. Une chose demeure cependant inchangée ; le PVC n’offre pas la même résistance que les autres matières. La pose d’un bardage en PVC se fait à l’aide de vices, d’agrafes et de bien d’autres moyens artificiels de fixage.

Les formats et avantages de PVC qui existent

Il existe deux formes de PVC. Le PVC cellulaire et celui alvéolaire. Dans la pratique et en fonction des expériences, il faut noter que le premier offre plus de résistance que le second.

Ce n’est pas réellement l’idéal en matière de solidité, mais c’est le modèle qui en offre le mieux. Son installation est peu complexe et plutôt rapide. Par ailleurs, un autre avantage réside dans sa résistance aux affres de la nature, notamment la décomposition.

Inconvénients du PVC

Il existe peu d’inconvénients à la réalisation d’un bardage en PVC. Toutefois, le PVC revêt un caractère non écologique en raison du plastique qui entre en ligne de compte dans sa fabrication. Ce n’est donc pas le premier choix des écologistes.

Pour pallier ce problème, les fabricants se servent désormais de matériaux recyclés. Une alternative qui vient mettre à mal l’argument écologique. En outre, le PVC n’est pas recommandé si l’on veut donner au bardage une certaine authenticité.

Autrement dit, le matériau n’est pas de l’ordre du traditionnel, du naturel. Toute personne qui investit dans de tels travaux est généralement à la recherche de quelque chose de singulier.

De plus, le plastique n’est pas un meilleur allié en cas d’incendie. En effet, la fumée de cette matière est très nuisible à l’organisme.

Du revêtement de façade en pierre naturelle ou en ardoise

C’est le type de bardage considéré comme haut de gamme devant tout le reste. En fait, il est extrêmement cher, mais de très bonne qualité. On classe également la pierre naturelle et l’ardoise dans la catégorie des matières premières traditionnelles. Ces dernières sont anciennes et offrent une très longue espérance de vie aux façades qui en sont recouvertes.

Les avantages de la pierre naturelle et de l’ardoise

Le premier avantage que l’on apprécie avec ces matériaux est la longévité. Pour faire un investissement à long terme, vous pouvez opter pour la pierre naturelle ou l’ardoise. Une fois la façade réalisée, elle peut effectivement tenir pendant au moins 80 ans.

Aussi, il n’est point besoin de faire beaucoup d’entretien. Ces matériaux procurent, durant toute l’année, étanchéité, solidité et isolation. Il est possible d’y mettre un isolant totalement autonome.

Précautions à prendre pour la pose

Il est bien vrai que la pierre naturelle et l’ardoise offrent de très belles performances. Cependant, il est impératif de confier les travaux d’installation à un professionnel. En effet, ces deux matières sont fragiles dans leur composition. Il faudrait donc bien les sécuriser lors des travaux.

Inconvénients du bardage en pierre naturelle ou en ardoise

Vu la qualité des matières qui entrent en jeu dans ce type de bardage de façade il n’existe quasiment pas d’inconvénient. Toutefois, le prix d’une telle réalisation s’avère être le plus onéreux en matière de bardage.

La technique utilisée, les matériaux, la main d’œuvre sont autant d’aspects qui justifient le coût jugé exorbitant des travaux. Néanmoins, si vous avez les moyens de vous offrir une belle façade en pierre naturelle n’hésitez pas.

En somme, il convient de retenir qu’il existe plusieurs types de bardage de façade. Chaque type de bardage possède des caractéristiques particulières, des avantages et des inconvénients qu’il convient de prendre en compte.

De même, les prix varient d’un matériau à un autre. L’essentiel est de réellement savoir ce que l’on veut pour réussir à faire un choix adéquat. Le bardage est une solution en réponse à plusieurs problèmes.

Il sert d’isolant, protège le domaine, permet de donner un nouveau souffle à une ancienne habitation. L’application diffère également s’il s’agit d’une nouvelle construction ou d’une rénovation. Avant de s’y lancer, il est important et d’ailleurs recommandé de suivre une seule et principale règle. Il faut en effet bien s’informer sur la réelle procédure.

Comment poser un bardage ? Tuto vidéo

Du revêtement de façade en fibres ciment

Le bois a ses limites et tout le monde n’aime pas le métal ni le PVC, alors pourquoi ne pas rechercher une alternative à ses matières pour le bardage de votre façade ? Il existe en effet une solution originale sur le site copanel.fr : il s’agit de plaques planes qui ont été réalisées en fibres de ciment, les COPANE. Elles ont été étudiées pour être esthétiques, pour assurer de façon écologique la couverture des façades d’une maison. En effet il s’agit de produits qui ont la particularité d’être composés de matériaux naturels, dont leur renfort en cellulose minéralisée. Avec les COPANE, vous réunissez donc l’idéal en matière de bardage, qu’il s’agisse de l’isolation ou de la beauté de votre maison, et bien sûr tout cela ne coûte pas un prix exorbitant. Copanel a en effet mis un point d’honneur à proposer une solution qui, si elle se pose comme une alternative aux solutions habituelles de bardage, reste pourtant à la portée de toutes les bourses. Les panneaux peuvent bien sûr avoir les teintes que vous souhaitez, il vous suffit pour cela de demander au professionnel en charge des travaux de se fournir en panneaux de la couleur qui vous convient le mieux.

Related Articles

Quel équipement de restauration professionnel mettre dans sa cuisine ?

Dans le secteur exigeant de la restauration professionnelle, la réussite d'un établissement repose sur bien plus que la seule qualité de sa cuisine. L'efficacité opérationnelle,...

Entretien des pelouses en automne : Comment obtenir une pelouse saine au printemps ?

Après avoir surmonté la rigueur de l’été, une pelouse doit maintenant faire face à de nouveaux défis durant la saison automnale. L’entretien de la...

Fruits de mer : quels bienfaits pour la santé ?

Les fruits de mer sont toutes formes de vie marine considérées comme de la nourriture par les humains. Il s’agit notamment des poissons, des...

Latest Articles

Quel équipement de restauration professionnel mettre dans sa cuisine ?

Dans le secteur exigeant de la restauration professionnelle, la réussite d'un établissement repose sur bien plus que la seule qualité de sa cuisine. L'efficacité opérationnelle,...

Entretien des pelouses en automne : Comment obtenir une pelouse saine au printemps ?

Après avoir surmonté la rigueur de l’été, une pelouse doit maintenant faire face à de nouveaux défis durant la saison automnale. L’entretien de la...

Fruits de mer : quels bienfaits pour la santé ?

Les fruits de mer sont toutes formes de vie marine considérées comme de la nourriture par les humains. Il s’agit notamment des poissons, des...

Quelle boîte choisir pour mon gâteau ?

La boîte à gâteau est un accessoire que l’on utilise pour conserver les gâteaux et les pâtisseries jusqu’au moment de leur dégustation. Elle est...

5 conseils pour trouver une entreprise de bâtiment dans le 91

Le choix judicieux d’une entreprise de bâtiment est déterminant pour la réussite d’un projet de construction ou de rénovation. De ce fait, il s'avère...