Mauricien d’origine, formé à l’Arpège, Antoine Heerah, qui fait les beaux jours du Moulin de la Galette, a racheté le Beauvilliers mythique auquel il veut rendre un peu de sa gloire. A l’heure où nous rédigeons ces lignes, les plâtres ne sont pas secs. Mais glissons que ce sera l’évènement 2008, avec un bar proposant tapas version snacking. A table, carpaccio de bar, Saint-Jacques et langoustines aux condiments acides-amers, … joueront sur une cuisine « mixte » de qualité. Et le baba punché au rhum arrangé, avec sa glace au riz au lait Bastimati fera une gourmandise de qualité.
GILLES PUDLOWSKI

Pin It on Pinterest

Share This