Les critiques gastronomiques

Paris Capitale

Se laisser tenter par des asperges blanches landaises avec un dos de saumon d’Ecosse mariné « On avait découvert Antoine Heerah cuisinant à quatre mains avec Jérôme Bordereau dans son Chamarré du boulevard Latour-Maubourg. Une réussite pour ces ex-seconds de Passard,...

Gault & Millau

Antoine Heerah récompensé par un Gault & Millau d´Or, 3 toques Le Chamarré d’Antoine Heerah quitte l’environnement de la Tour Eiffel pour l’ancien A.Beauvilliers, à Montmartre… Le pari n’est pas évident mais le Chef maîtrise avec tant de sensualité et...

Pudlo Paris 2009

Mauricien d’origine, formé à l’Arpège, Antoine Heerah, qui fait les beaux jours du Moulin de la Galette, a racheté le Beauvilliers mythique auquel il veut rendre un peu de sa gloire. A l’heure où nous rédigeons ces lignes, les plâtres ne sont pas secs. Mais glissons...

Paris Capitale

Si nous étions plus réservés sur la cuisine du premier Chamarré, nous avons été cette fois-ci vraiment conquis par les saveurs délicatement épicées de cette cuisine très personnelle… tout ce que nous avons goûté était vraiment délicieux et d’une créativité très...

Infra Rouge

(05 février 2009). L’Ile Maurice au mois de janvier, avouez que ça fait rêver. Mais à défaut de pouvoir sauter dans le premier avion, direction Montmartre où vous attend Antoine Heerah qui, en bon commandant de bord va guider vos papilles vers des parfums méconnus. Au...

Télérama Sortir

(29 janvier 2009). En reprenant cette table mythique (ex-Beauvilliers), Antoine Heerah (ex-Passard) n’a pas fait les choses à moitié. Le lieu, totalement restauré, est si réussi qu’on en oublie son ancêtre. La carte navigue sur l’Océan Indien. Nous débutons avec de...

La Revue des Comptoirs

(27 janvier 2009). Le « Montmartre chic » dispose enfin d’un vrai restaurant pour esthètes… le Chamarré est plus que jamais un passeport pour le bonheur… Si Antoine ne boude pas son plaisir d’évoluer dans ce nouveau lieu qui lui ressemble et où la clientèle confirme...

Le Nouvel Obs

L’océan Indien est à l’honneur au Chamarré Montmartre où Antoine Heerah cuisine tout en goûts et saveurs imprévues. Parenthèse mémoire sur le lieu, mythique depuis 1974. Edouard Carlier … Carlier disparu, il a bien fallu tourner la page en supprimant d’abord...

lefooding.com

C’est une claque qui nous a fait lâcher prise. Une gifle, une bonne. Une vraie grosse baffe. Comme on n’en prend pas tous les jours. De celles, même, qui vous donneraient envie de tendre l’autre joue. Le colosse qui soufflette à tour de bras n’est...

Les Echos

La renaissance du Chamarré au pied de la butte Montmartre dans l’ex-Beauvilliers est une autre bonne surprise. Si nous étions déjà fan d’une cuisine qui jouait, à sa précédente adresse dans le 7e à Paris, la synthèse des herbes, épices et légumes de l’île Maurice et...

Le Guide de la Cuisine Etrangère à Paris

Je vais me chamarrer avec moi-même parce que, là, je risque l’exégèse, tellement est injuste le nombre de bons repas que j’ai fait au Chamarré. D’ailleurs, ce restaurant-ci répond à merveille aux besoins des mets si sages, les points de cuisson à...

Luxe magazine

Pour mieux apprécier la richesse de la carte, honneur au seigneur le cochon de lait, valeur sûre de la haute gastronomie qui a fait son grand retour dans les meilleurs restaurants de la capitale. Antoine Heerah le présente avec la peau croustillante, rouleau de tête...

Pin It on Pinterest

Share This