Antoine Heerah récompensé par un Gault & Millau d´Or, 3 toques

Le Chamarré d’Antoine Heerah quitte l’environnement de la Tour Eiffel pour l’ancien A.Beauvilliers, à Montmartre… Le pari n’est pas évident mais le Chef maîtrise avec tant de sensualité et d’imagination les alliances de ses deux cultures Franco-Mauriciennes que l’aventure est aussi exaltante et prometteuse pour lui que pour ses clients. Sans jugement hâtif, des impressions encourageantes, des plats eux-mêmes bien caractéristiques du travail accompli rue de la Tour Maubourg (carpaccio de Saint-Jacques, Langoustine et Bar au Yuzu, poutargue et langue d’Oursin, Cochon de Lait caramélisé, oreille et museau en boudin d’épicé, Wok de légumes au Basilic Thaï) à des prix pour le moment pas trop épicé.

Pin It on Pinterest

Share This