Une adresse historique…

Le 52 rue Lamarck est un incontournable de la vie parisienne. L’histoire a commencé il y a 45 ans de cela, lorsqu’Edouard Carlier créa le Beauvilliers. Ce restaurant mythique étoilé de la Butte recevait en son temps le tout Paris des années 80.
Aujourd’hui, le Beauvilliers n’est plus. Mais Antoine Heerah a su donner au lieu une âme nouvelle.

Un havre gourmet…

Pourtant à deux pas du Sacré-Coeur, le Chamarré est une adresse montmartroise à l’écart des flux et des adresses touristiques.
La terrasse arborée, suspendue sur les escaliers mythiques de la Butte, donne un avant-goût de ce lieu singulier et hors du temps.
A l’intérieur, la décoration est chic et intemporelle. Le mobilier, composé de matériaux chauds et nobles tels que le bois massif et le cuir, est le reflet de la cuisine du Chef : authentique et vivante.
Le Chamarré est un lieu où l’on prend plaisir à se retrouver et ce, quelle que soit l’occasion.

Une cuisine vivante aux saveurs chamarrées…

Fervent représentant de la culture montmartroise et de la gastronomie française, Antoine Heerah n’hésite pas à faire partager généreusement ses thèmes favoris.
Les produits du terroir sont associés à des textures et saveurs qui rappellent ses racines, ses voyages et ses rencontres. La tradition française se voit entremêlée avec brio à de subtiles touches exotiques.

Le Chamarré sur Instagram

Les critiques gastronomiques

« Je vais me chamarrer avec moi-même parce que, là, je risque l’exégèse, tellement est injuste le nombre de bons repas que j’ai fait au Chamarré. »
« Tout ce que nous avons goûté était vraiment délicieux et d’une créativité très aboutie »

Pin It on Pinterest

Share This